fbpx Decock, Gregory | croxhapox

Decock, Gregory

fragments of a correspondence by Gmail:

Gregory to van - 09/05/07

Je vais lui écrire très prochainement.

C'est OK pour un grand projet pour l'Automne 2008! Extra!

Viva Croxhapox! Viva GM!

Courage pour l'encyclopédie;-)

Le 14 mai, n'hésite pas à m'appeler sur mon GSM quand tu sera sur
Bruxelles et disponible.

Bien à toi.

Merci encore.

Grégory

Gregory to van - 10/05/07:

Pendant un certain temps, j'ai signé dans la rue Diog la contraction
de Diogène, c'était une manière pour moi de faire du diogging ;-)

Aussi, j'ai collé des autocollants arbre GM, sur tous les poteaux de
la grille qui entoure le parc royal de Bruxelles. En quelque sorte,
par ce biais, je me suis approprié ce parc, qui est tout près de chez
moi. Depuis, quand des autocollants sont arrachés, ou enlevés
délicatement, je m'occupe de l'entretien, je colle à nouveau un arbre
GM sur les poteaux dénudés.

Lorsque j'étais entrain de coller le demi cercle sur le panneau
routier signalant un ralentisseur, près de Porte de Namur, à
Bruxelles, un passant s'est exclamé: Ceci n'est pas un panneau. Je
ne pouvais rêver mieux!

Coller des autocollants dans la rue m'a permis de faire des rencontres
extraordinaires.

Pas plus tard que cet après-midi, sur un trottoir menant au
rond-point Montgomery, une voix vindicative m'interpelle sèchement
pour me demander ce que cela signifie ce dont je suis entrain de
faire.
Ce ton me fait sursauter. J'étais alors tranquillement entrain
d'apposer un minimaliste masque blanc, sur un panneau flèche
prioritaire se tenant sur le même trottoir que la pharmacie d'un
petit monsieur sans âge. Où le bonhomme s'apprêtait à rentrer en bon
client fidèle m'a-til semblé.
Je lui ai balbutié un semblant d'explication, lui expliquant bonant
malant que j'étais artiste et que j'intervenais sur les panneaux
routiers.
Il me coupe alors la parole, en me parlant d'un obscur homme politique
belge qui ne serait qu'un menteur, puis l'instant d'après, il m'affire
que Ségolène Royal elle aussi, ést une menteuse, qui ment mal en plus.
Qu'elle s'est ridiculisée lors du débat face à Sarkozy, en voulant
piéger son adversaire en lui posant une question dont elle-même ignore
la réponse.
Je lui explique dès lors, en lui décorticant le panneau, que
l'autocollant est sensé faire apparaître, de manière extrêmement
schématique, un visage au milieu de ce panneau, tellment familier,
tellement rongé par le quotidien qu'on finit par ne plus le regarder
du tout.

Ses yeux s'illuminent, il le voit désormais ce personnage moustachu,
mais pas encore la casquette vissée sur la côté, il me dit même qu'il
l'aurait collé plus haut sur la forme noire.

J'insiste, qu'il n'y a que c'est endroit pour que l'illusion de la coiffe soit.

Il comprend, voit entièrement, me remercie, me dit qu'il reconnaît les
gens qui mentent, parce qu'il ne savent pas ce qu'ils disent.

Sa pharmacienne le rappelle à l'ordre, on l'attend, sa compagne
peut-être, on se salue très sincèrement, le cours de nos journées
respectives reprend son cours.

van to Gregory - 14/05/07

pas. J'ai déja téléphone à Aeroplastics pour lui dire que lundi est
vraiment impossible. Alors je ne serais pas a Tropismes ça va de soit.

Gregory to van - 14/05/07

Je suis ravi que les visiteurs de Crox apprécient mon truc comme tu
le dis si bien!

Je serais tout à fait enchanté de rencontrer le trio liègeois, c'est
vrai que tu m'avais déjà parlé d'eux, je me souviens que tu m'avais
raconté que l'un dentre eux avait dessiné, lors d'un séjour en
Turquie, les trajectoires de fourmis qui passaient sur sa feuille.
J'aime, comme toi, ce genre de démarche.

Voici le site d'un des GM, qui travaille la lumière plus
particulièrement, pour le grand projet GM, je pense que le cube lui
conviendrait parfaitement pour y intervenir.
Je viendrais avec lui te voir à Croxhapox, selon tes disponibiltés.

van to Gregory - 14/05/07:

Eh bien, of course, les courses. Le type se présente comme un type
assez sérieux. Je veux dire il ya du sérieux et le sérieux et le
curieux et du curieux. Curieux, moi.
Il faut l'introduire. C'est, comme tu le dis si --- (ça existe ce mot?
mais si ça n'existe pas, ça faut un peu d'existence) --- Le
déracinement. Avec un ou avec deux n's. Se déraciner. Peindre les
noirs blanc et les blancs noire. Enlever les morts de ses trous cocus
et admirables et les tuer. Il faut tuer les morts. Ils n'ont rien
d'admirable et ils s'en fouent. Ce que je n'aime pas. Je n'aime pas
qu'ils s'en fouent.